L'Hotêl Royale du Baron et de la Baronne

Une envolée lyrique ou une histoire sur votre personnage? N'hésitez pas, c'est ici que ça se passe!
Avatar de l’utilisateur
Her General
Messages : 234
Inscription : ven. août 21, 2015 9:13 am

L'Hotêl Royale du Baron et de la Baronne

Message par Her General » lun. oct. 29, 2018 12:35 pm

Ce RP, les amis, nous est proposé par compten, bonne lecture!



08 octobre 1922

Mesdames, Messieurs
Le Baron et la Baronne Gravestalkers, vous invites à l’inauguration du grand hôtel Royal. Ce dernier bijou de construction réalisé par monseigneur le Baron en personne comporte les dernières innovations de notre époque considéré comme les plus luxueuses : des chambres de luxe éclairée par l’électricité, l’eau courante, une salle de gymnastique, une piscine situer au 12ème étage, une salle de bal et un théâtre et bien d’autre qui, nous somme certains, vous rempliront les yeux d’étoiles.

Un grand bal sera organisé pour l’ouverture avec la présence de monsieur le baron et madame la baronne qui vous proposeront aussi un incroyable soupé présenté et réalisé par le chef Auguste Gardaloo, meilleurs ouvriers de France qui nous fait l’honneur de venir jusqu’ici. Puis une représentation de la grande Joséphine Baker vous sera proposée dans la grande salle de bal. Ensuite tous les invités seront convier à se rendre au théâtre de l’hôtel pour une représentation du grand Harry Houdini le grand magicien qui nous accorde l’honneur de nous présenter ces numéros avant sa grande représentation à Détroit. Si la magie et prestidigitation ne vous contente pas , nous vous proposons alors une projection en présence de Charlie Charline de son film « Le Kid » pour ensuite suivre par la projection du film « Number Thirteen » du jeune prodige Alfred Hitchcock qui nous fera lui aussi l’honneur de sa présence. Pour terminer la soirée sur un grand feux-d’artifice dans les jardins de l’hôtel.

Nous espérons vous voir tous à cette grande fête pour faire honneur à l’hôtel Royal en vous envoyant nos salutations les plus distingué

Monseigneur le Baron Albert Gravestalkers et Madame la Baronne Natalia Gravestalkers.

Archive : N°660




31 octobre 1935

Après confirmation de la police, monsieur le Baron Gravestalkers est bien décèdés ce 31 octobre. Selon les autorités, la victime a été poignardée de plusieurs coup de couteau. Monsieur le baron était le directeur de l’Hôtel Royal, selon un communiquer il aurait eu été tue dans son bureau pendant la nuit. Sa femme n’a voulu faire aucun commentaire sur cette tragédie et tout les employés et clients de l’hôtel son dévasté. Toute la rédaction a une pensée pour la famille.
Archive n° 661

Chère Maman
Je vous préviens que je vais rentrée la semaine prochaine au manoir. Ce séjour commençait très bien à l’hôtel, nous n’avons rien à reprochée depuis notre arrivée mais depuis la mort de Monsieur le baron, cet hôtel a complétement changée mais non pour les mieux.
Quand monsieur le baron est mort, madame la baronne n’est sortis de sa chambre que 10 mois plus tard. Le visage livide une robe noir le visage caché. Sa première décision fut de changée toutes les fleurs qui sont passée aux noirs. Pour vous dire, l’hors d’une réception dans la grande salle, alors que tout le monde chantait et dansait madame la baronne est arrivée avec les 2 vampires qui lui serve de suivante, vous pouvez me croire ou pas maman, mais même les musiciens refusaient de jouer de la musique, nous avions l’impression d’être à l’enterrement de monsieur le baron. Toutes les nuits vers minuit elle joue de l’orgue jusqu’à 3 heures du matin, nous somme au 4ème étages et nous l’entendons jouer, certain aux étages supérieurs l’entende hurlée de douleurs. De plus elle s’est mise au spiritisme, chaque vendredi nous avons toutes les formes de spiritisme : guéridon, planche de Ounja, appelle d’esprit. Elle a perdu la tête maman, elle dit qu’elle voit le baron et délire complètement, et pour couronnée le tout nous voyons défiler les corbillards à la chaine. Le dernier était celui de votre amie Amanda-Louis la mère du baron qui est morte sur sa chaise dessécher comme une momie. Depuis le 3 janvier 1936, c’est un défiler de cadavre et de mort plus horribles les unes que les autres.
Ce qui a décidé Filippo de partir se sont toute ces morts, Hubert n’a que 4ans mais j’ai peur que cela ne l’impact. J’ai aussi peur pour nous, si tu savais le nombre de mort horrible tu ne viendrais jamais ici (je soupçonne madame la baronne de payer les journalistes pour ne rien dire de ces affaires), tien je repense à la mort de monsieur Smith, sa chambre a prit feux et il fut brulée vif dedans mais il ne fumait pas et rien n’aurait pu déclencher l’incendie. Sa femme était dans les jardins et hurlait à toute voix dans toute la fête.
M. Firmadand aussi est mort en avalant ces draps, cet homme prétendait que l’hôtel était maudit et délirait complètement.
Madame Agathe Okenbergs la femme du riche industrielle Hollandait, est morte en prenant sont bain de minuit dans la piscine de l’hôtel, un lustre est tombé du plafond et a électrocutée la jeune femme mais le plus étonnant c’est que sa tête n’a jamais été retrouvée car le cadavre a flotté et la tête est rentrée dans la bouche d’évacuation de l’eau qui lui a tranchée et aspirée la tête, une histoire horrible, j’en ait des frisons rien que d’y pensée.
Enfin les histoires comme celle-là sont peut importante, je me doute que vous vous demandez comment va Hubert. C’est un véritable petit diable, il est débordant d’énergie et a hâte de vous voir. Il a reçu votre cadeau de noël et a adorée. Pour le moment je le mets encore à la garderie de l’hôtel mais quand il viendra au manoir je prendrais une nounou et un précepteur pour faire son éducation. Nous prendrons le train pour la Pennsylvanie le 6 janvier pour vous rejoindre.

En vous envoyant tout met baisées, votre chère et tendre :
Albertine




25 décembre 1939


Archives n°662


Extrait de l’interrogatoire de Muriel Alberte Linderberg le 2 novembre 1952 :
Enquêteur : Donc récapituler moi la nuit dernière ce qu’il ces passées à l’Hôtel Royal 13ème étages chambre de madame la baronne Gravestalkers
Madame Linderberg : (sanglot) comme à mon habitude j’allais servir le café avant son petit déjeunée de 8h30, j’ai comme à mon habitude traversée les couloirs de l’hôtel du rez-de-chaussée au 13ème étages en prenant les grands escaliers.
E : vous confirmée qu’il n’y avait personne dans l’hôtel ?
L : tout à fait, tous les clients sont partis vers le mois de Mai car il en avait assez des morts à répétition, tout le monde prétendait que l’hôtel était hanté (temps de réflexion), donc oui il ne pouvait y avoir personne dans le bâtiment a part moi et madame la baronne
E : Avez-vous fouillez toutes les chambres ? Au cas ou quelqu’un se serai introduit dans le bâtiment dans la nuit.
L : non monsieur presque toute les chambres ont été condamnée et certains lieux comme la piscine ou les étages supérieur ont été interdit. Pour ce qui est du potentiel intrue je dort a cotée de la réception et je m’assure que celle-ci soit bien fermée à double tour, si quelqu’un l’avait ouverte j’aurais entendu la cloche en plus du grincement de cette veille porte. C’est la seule entrée dans l’hôtel, les autres portes ont été murée l’ors des premiers travaux de rénovation qu’a fait madame la baronne après la guerre.
E : donc poursuivez, votre entrée dans le bureau de la victime.
L : alors j’ai frappé 3 fois à la porte, d’habitude madame me répondait par un petit grommellement que j’arrivait a discernée entre milles, mais la rien alors j’ai refrappé 3 fois à la porte avant de me permettre d’entrée et la (temps d’arrêt et se remit a sanglotée), je l’es retrouvée sur le sol devant la cheminer, le torse ouvert, les cotes cassée on voyait tout c’était horrible. (Temps d’arrêt) Il y avait son cœur dans sa main, (temps d’arrêt) et il battait toujours je vous le jure (prend sa tête entre ces mains) j’entends encore ce « boum-boum » dans ma tête, c’est un cauchemar…
E : et ensuite qu’avez-vous fait ?
L : je suis descendu à la réception pour appeler la police, mais le téléphone ne fonctionnait plus, alors je suis remontée dans le bureau de monsieur le baron qui avait une ligne d’urgence (temps d’arrêt) et la le corps de madame n’était plus la juste les trace de sang sur le tapis.
E : bien se que je retire de tout cela mademoiselle c’est que vous êtes encore choquée de ce qui ces passée mais l’enquête aboutis que vous êtes la seule à avoir pue tuer madame la baronne, vous avez commit votre crime pendant que la baronne Gravestalker dormait, dans un acte de folie vous avez cachée le corps dans le bâtiment et tout cela dans le but de vous emparée de la fortune de la baronne.
L : (protestation) Quoi ? c’est une blague je présume, madame la baronne ne dormait jamais et sa fortune, qu’elle fortune ? Elle avait tout dépensée pour pailler les médiums qui venait dans l’établissement, elle avait plus de 7 milliards de dollars de dette pour pailler les factures de l’hôtel.

Extrait utiliser l’ors de l’enquête pour déterminer la cause de la mort étranges de Madame Linderberg retrouvé pendue dans sa cellule 5 jour après cet interrogatoire.



Archives n°663

News local du 3 décembre 1952 : C’est avec remord que nous avons appris hier soir la fermeture définitive de l’Hôtel Royal. Cette vieille bâtisse qui marquât l’histoire de notre petite ville n’a pue malheureusement trouvée aucun repreneur, le riche industriel Jonathan Tramp propriétaire de plusieurs hôtels de luxe était intéressée par la reprise pour ainsi redynamisée la région et recrée un Age d’or comme au temps de monsieur et madame Gravestalkers. Mais après y avoir passé une nuit il a déclaré « je ne reviendrai plus jamais dans cette endroit maudit ».

Car oui selon plusieurs témoins, notamment des ouvriers qui devaient commencée les travaux de rénovations, le bâtiment serai bien hantée par les fantômes des personnes morts et notamment des propriétaires. Certain affirme entendre des grommellements derrière certaine porte, l’orgue du théâtre joué seul entre minuit et 3 heures du matin, en plus des intoxications dût surement à l’amiante dans la piscine. Et on ne compte plus le nombres de personne qui affirme voir des ombres se baladée dans les couloirs ou dans les chambres. Ce qui est sûr c’est qu’un hôtel aussi longtemps habité par une veille femme disparut peut crée un nombre considérable de légende et de mythe.
Archives n°664


Liste des morts de l’hôtel Royal : Avant fermeture :

Albert Gravestalkers, 31 octobre 1935 : Mort assassinée de 38 coups de couteau dans son bureau au 13ème étage, retrouvée mort par sa femme le lendemain.
Bernard Algarith, 3 janvier 1936 : Mort d’une chute des grands escaliers de l’aile Ouest ces briser la nuque, le cadavre fut découvert la nuit même grâce au sang qui a dégoulinée sous la porte de la chambre 307.
Marcelle Albert Verchamps, 6 juin 1936 : mort d’un AVC pendant un bal.
Bénédict Bilgord, 29 septembre 1936 : mort noyer dans sa chambre.
Hariette Fieldenman dit M’dam Hariette, 4 janvier 1937 : morte poignardée dans le labyrinthe de l’hôtel, fut retrouver 2 mois après sa mort par un jardiner un arbre planté a la place de son coeur.
Conrad Celat, 12 avril 1937 : égorgée dans le théâtre pendant une représentation du répertoire de Chopin.
Jacques et Catherine Crasdine, 19 octobre 1937 : mort asphyxiée à cause d’une fuite de gaz.
Robert Baranthon , 23 février 1938 : pendue dans sa chambre avec sa ceinture, découvert par une femme de ménage.
Lord Mastrill, 3 mars 1938 : Mort de circonstance inconnue, certain pense à la malédiction du tombeau du pharaon Horitotep IV qu’il découvrit 5 mois plus tôt.
Colonel Auguste Homland, 7 avril 1938 : mort foudroyer par une belle nuit.
Ziegfried Ombert Firmadand, 8 juillet 1938 : mort de folie dans sa chambre.
Agathe Okenbergs, 2 Aout 1938 : morte noyer dans la piscine de l’hôtel.
Filipe-Samuel Smith, 31 décembre : Mort brulée dans l’incendie de sa chambre.
Dominique Tratinov, 2 mars 1939 : mort assassiner par un agent de l’URSS
Amanda-Louis Gravestalkers, 13 avril 1939 : morte dans des circonstance étrange, mère du Baron Albert Gravestalkers
Hubert Bernardo, 25 décembre 1939 : crane éclater après une chute dans la garderie poussée par un autre enfant.
Albertine Bernardini, 26 décembre 1939 : morte défenestré après l’interrogatoire suite a la mort de son fils
Filippo Bernardo, 2 janvier 1940 : mort d’une balle de revolver dans la tête, suicide.
Vivianne Vanwarden, 14 février 1940 : retrouvée morte dans le grand escalier, vider de son sang et celui-ci traçant un pentacle, retrouvée avec 2 carcasses inconnue.
Gontrand Gustave, 25 Aout 1940 : mort empalée sur les bois d’un cerf l’ors d’une chasse, il fallut 6 jours pour abattre le cerf qui avait toujours le cadavres sur ces bois.
Loos Joris Vandervelden , 18 mai 1941 : retrouvée bâillonnée et mutilée dans les caves de l’hôtel, mort après 6 jours d’agonie et de délirium.
Sergent Jule Aldbric, 12 octobre 1942 : tuer par un espion nazi dans sa chambre.
Lismala Ysmal, 5 mai 1943 : morte écartelée dans sa chambre.
Jean-Claude Albric, 5 décembre 1951 : mort écorchée vif, il fut retrouvé vivant le lendemain et mourut 3h après.
Wilfried Gristein, 3 mars 1952 : mort clouée au mur du salon bleu
Nathalia Floria Gravestalkers, 31 octobre 1952 : ces arrachée le cœur de désespoir.
-3 décembre 1952 fermeture définitive de l’hôtel :

Alison Akerlove et Jhonny Allmain , 31 octobre 1962 : portée disparut.
Kevin Smith, Jonathan Bruman, Aloïs Simpson, 2 décembre 1982 : portée disparut.
Sabrina Mildway, Lily Admoor et Alesia Balsio , 3 novembre 1995: porté disparu.
Liliane et Arthur Admoor, 6 novembre 1995 : porté disparu avec 3 membres de l’équipe de recherche.
Richard Amilton, Mohamet Aldisa et Liang Giang, 30 octobre 2018 : porté disparu.
Archive n°665


Extrait document département de l’informatique : Téléphone de Jonathan Blacksmith
-jojo t’es là ce soir ?
-nan je dois terminer le travail de demain pourquoi ?
-on va avec Momo et Lie dans un endroit génial tu va loupée qqc
-vous allez où ?
-à l’hôtel hantée dans la forêt 😉
-ptn je loupe sa … merde quoi …
-Momo va prendre son appareille photo on te montrera, il parait qu’il y a encore les cadavres, trop bien
-ouaip ok tu me tiens au courant par msg et vous faites attention, vue le sommet qui dépasse de la forêt il doit être tout déglinguée
-tkt pas gros, Lie il a l’habitude il fait sa souvent avec son daron
-ouaip mais quand même, fait attention, la dame blanche rode dedans lol
-ouaip ouaip , bon j’y go ils m’attende aller salut mec
-salut
-JOJO APPELE LES FLIC GROUILLE, ELLE ME COURT APRES
-qui ? qu’est ce qui se passe ?
-ELLE EST LA !! ELLE VA ME TUER, DIT A
-junior ?
-Junior répond moi ?
-Qui c’est elle ?
-Nathalia Floria Gravestalkers, et ne t’avise pas de venir dans ma demeure j’ai été claire ?!

Message retrouver sur la carte mémoire du téléphone de Jonathan Blacksmith, celui-ci aillant explosée après ce dernier message capté a 23h35 avec Richard Amilton Junior porté disparut depuis 2 jour dans l’hôtel Royal.
Archives n°666.
PDG des industries NOEL de Modulmonde, Dieu-Empereur Dawi, Empereur du Karaz Ankor Zan, Duc-Amiral-General du royaume de Castelem, dictateur de père en fils depuis 4 générations

Répondre

Revenir à « Role-Play »